Immobilier, valeur refuge

24
avr.

L’immobilier, la valeur refuge par excellence en 2020

Face à des titres boursiers instables et volatils, des assurances-vie obsolètes et peu rentables, un marché de l’or toujours plus imprévisible… C’est bel et bien la pierre qui reste de marbre face au coronavirus.

Plus que jamais, investir dans l’immobilier constitue un placement à la fois performant et robuste, même face à une crise sanitaire de l’ampleur de l’épidémie de coronavirus Covid-19.

S’il est encore difficile de définir avec précision l’impact de cette crise sans précédent sur le marché de l’immobilier, de nombreux professionnels du secteur estiment que l’activité pourrait rapidement redécoller dès la fin du confinement.

En atteste l’étude publiée par le portail immobilier américain Zillow, qui s’est attachée aux conséquences sur l’immobilier de la grippe espagnole (1918) et du SRAS (2003).

Dans les deux cas, l’activité a rapidement chuté, en volume et en valeur, pour retrouver sa courbe initiale dès la fin de la crise.